jeudi 26 août 2010

BEN X

BEN_X

En 2002 Nick Balthazar écrit un roman : "Il ne disait rien du tout" , inspiré par un fait divers qui l'avait profondément touché ; il adaptera ce roman au théâtre sous le titre de "Rien" et c'est en 2007 qu'il nous propose son unique réalisation : Ben X .

Ben , 17 ans , est un jeune homme différent des autres , il ne parle pas , ou trés peu , et ne comprend pas que son entourage dépense autant d'énergie à toujours parler , il perçoit et comprend le monde extérieur , mais n'a pas envie et n'arrive pas à communiquer de manière traditionnelle avec lui .
Le seul endroit où il se sent à l'aise pour communiquer est un jeu virtuel en réseau sur internet , où il incarne le personnage de Ben X , et où il a comme amie virtuelle la jeune Scarlite.

Sa mère le protège considérablement , mais en agissant avec lui comme si il était comme les autres .
Par contre au Lycée il est le souffre douleur de ses camarades qui se moquent perpétuellement de lui , le harcèlent et même le maltraitent , et iront jusuqu'à le dévêtir et le filmer nu .
Pourquoi agissent-ils ainsi ? tout simplement parce que Ben est différent d'eux , il souffre du syndrome d'asperger , une forme d'autisme , et hélas , ses camarades de classe ne voient en lui qu'un arriéré mental dont ils peuvent se jouer , une belle proie.
Ben est pur , il ne sait pas mentir , il croit tout ce qu'on lui dit , il est naïf , mais il a parfois envie de se rebeller et n'y parvient pas , il ne sait pas le faire .
Malgré cela , il imagine un jour , un meurtre ; et quel meurtre ...... le sien !

Certaines scènes du film nous sont  présentées comme un genre de documentaire , avec les témoignages de ses parents , de certains de ses professeurs , qui parlent au passé de notre Ben , personnage trés attachant.
J'aurais envie de tout vous raconter , il me faudrait dix pages , mais ce film est trop beau pour vous en dévoiler l'intégralité  , je préfère vous laisser le plaisir de le regarder , et je vous le conseille fortement .

Je vais quand même revenir sur le fond du film , plusieurs sujets sont abordés ici :
Le syndrome d'asperger , bien entendu , il est le principal sujet du film ; Ce syndrome est quelque peu différent de l'autisme de haut niveau , et les personnes qui en souffrent arrivent relativement bien à s'assumer seules.

Le deuxième sujet abordé est le rejet des personnes différentes , des personnes qui ne sont pas moulées à la norme , ce film me fait penser une fois de plus à Elephant Man , ou Freaks , ou encore Edward aux mains d'argent .
Le troisième sujet abordé est l'amour des parents pour leur enfant , et la foi qu'ils ont en lui .
Le quatrième sujet est celui de l'amour ou de l'amitié , qui peut sauver une vie .
Et le cinquième sujet est celui de la zoothérapie , qui consiste à faire évoluer des personnes souffrant de déficience mentale , parmi des animaux ; ce sujet n'est abordé qu'infimement  , mais je le considère tout de même trés important .

Il y a donc pas mal de sujets abordés dans ce film qui est un chez d'oeuvre dans le genre .

Je tiens tout de même à vous préciser que le fait divers qui a suscité tant d'émotions à Nick Balthazar n'est pas insignifiant : (dixit Nick Balthazar lui-même) : "Un jeune homme de 17 ans s'était jeté du haut d'un chateau , on avait ensuite appris qu'il souffrait d'une légère forme d'autisme et qu'il avait été littéralement harcelé à mort . J'ai écrit pour la mère de cet adolescent , qui avait crié tout haut son désespoir et son chagrin , afin de lui apporter ma compréhension et ma compassion" .

Un film parfaitement interprété , touchant , émouvant , et tiré d'un fait divers ; je vous le recommande .

.


Commentaires sur BEN X

  • L'autisme est un sujet qui me concerne de près puisque je connais bien cette pathologie. Par contre, il est dommage que le cinéma n'aborde qu'un seul aspect (ou plutôt une seule forme) de cette maladie.

    Posté par eelsoliver, jeudi 26 août 2010 à 10:42 | | Répondre
  • à eelsoliver

    Je sais que tu es concerné par ce sujet, et tu avais d'ailleurs écrit un billet intéressant sur cette pathologie.

    Posté par tangokoni, jeudi 26 août 2010 à 10:55 | | Répondre
  • c'est vrai mais tous mes billets sont extrêmement intéressants (hum, hum !)

    Posté par eelsoliver, jeudi 26 août 2010 à 11:45 | | Répondre
  • à eelsoliver

    Ca va les chevilles ? :p

    Posté par tangokoni, jeudi 26 août 2010 à 11:50 | | Répondre
  • ouaip !

    Posté par eelsoliver, jeudi 26 août 2010 à 13:01 | | Répondre
  • par contre, tu affiches tes articles ds l'ordre décroissant ?

    Posté par eelsoliver, jeudi 26 août 2010 à 13:27 | | Répondre
  • à eelsoliver

    Mouais, je voulais toujours laisser Antarctica en page d'acceuil, mais c'est nul de pas avoir les nouveaux en tête; je rectifierai cela tout à l'heure.

    Posté par tangokoni, jeudi 26 août 2010 à 14:08 | | Répondre
  • ok, oui c'est plus logique de cette nouvelle façon. Et puis, ti tu proposes un sommaire des films, on pourra tjs retrouver Antarctica.

    Posté par eelsoliver, jeudi 26 août 2010 à 18:50 | | Répondre
  • à eelsoliver

    Oui, j'ai fait un sommaire, c'est plus simple, faudra pas que j'oublie de le mettre à jour au fur et à mesure.
    N'empêche, merci de tes visites
    Si tu veux, remarque, tu peux rajouter mon blog dans tes liens vers les blogs ciné.
    Les gens y viendront petit à petit comme ça.
    Je veux pas trop me faire de pub lol, si les gens le trouve nul aprés ...

    Posté par tangokoni, jeudi 26 août 2010 à 19:18 | | Répondre
  • mias non, ton blog n'est pas nul et puis, tu sais, avant tout, il faut faire un blog pour se faire plaisir...

    Posté par eelsoliver, jeudi 26 août 2010 à 20:51 | | Répondre
  • à eelsoliver

    Et c'est tout à fait vrai que je l'ai fait pour me faire plaisir.

    Posté par tangokoni, jeudi 26 août 2010 à 21:16 | | Répondre
Nouveau commentaire