mercredi 22 septembre 2010

Powder

powder_tangokoni__4_

1995, Sean Patrick Flanery incarne dans une réalisation de Victor Salva, le jeune Jeremy Powder Reed.

Une future maman, en direction de la clinique pour accoucher, est foudroyée, son enfant naitra quand même, mais il sera albinos,  et surtout doté de pouvoirs paranormaux.

powder_tangokoni__9_

Et bien évidemment, nous voilà encore confrontés à un souci, non pas seulement paranormal, mais surtout d'intégration d'un être vivant différent des autres.

A commencer par les grands parents, qui cacheront leur petit fils pendant quinze années dans leur cave; Powder ne se nourrit que de lectures, il connait tous ses livres par coeur,

Image21

il apprend la vie ainsi, et quelle ne sera sa surprise lorsqu'il l'abordera réellement.

Sa surprise oui, mais pas des meilleures.

Il est en enfant différent, il est donc exclu, ou la risée de ses camarades;

powder_tangokoni__11_

Powder est pur, il ne connait pas le mal, ni dans ses actes , ni dans ses pensées, et il en sera sans cesse la victime.

Tel Elephant Man, où comme dans Freaks, il n'est sujet qu'à railleries, et méchanceté, ou à exploitation.

Heureusement il aura le soutien de son professeur de sciences Donald Ripley (Jeff Goldblum).

powder_tangokoni__3_

Nombreuses scènes sont émouvantes, et toujours accompagnées de morceaux musicaux pertinents, telle que la scène où plusieurs enfants le malmènent dans la boue, elle est accompagnée d'un morceau bizarrement intitulé FreakShow, comme c'est étonnant;

Une autre scène, la plus émouvante pour moi, est celle où il fait ressentir à un chasseur, la souffrance que sa cible, une biche, est en train de vivre, une scène insoutenable et si judicieusement accompagnée d'un morceau intitulé "Nightmare in the forest".

Image2

Image4Image3Image5

Image7

Image10

Image11

Image12

Un film largement plein d'émotions, bercé pendant 110 minutes par d'excellents interprètes et par une composition musicale grandiose de Jerry Goldsmith, dont le dernier morceau intitulé "Everywhere", emportera Jeremy dans un éclair,

Image13Image16

powder_tangokoni__6_

il préfèrera disparaître que rester incompris dans ce monde qu'est le notre.

.


Commentaires sur Powder

    vu une seule fois et il y a longtemps: j'en ai un souvenir mitigé... Faudrait que je le revois. Sinon, quand tu auras récupéré ta ligne, je veux bien que tu en fasses la critique chez moi.

    Posté par eelsoliver, jeudi 23 septembre 2010 à 08:46 | | Répondre
  • à Eelsoliver

    Perso mon avis n'est pas mitigé, je le trouve beau ce film.
    Ok pour chez toi, mais comme tu le dis, quand ils auront bien voulu réparer ma ligne, car sur ton blog, ça rame encore plus que sur le mien, certainement du au traffic beaucoup plus dense qu'ici lol.
    Hier ils sont venus à l'endroit où ma panne est censée se situer, je pensais que ma ligne allait remarcher dans la journée et même pas, mais je pense que mon voisin, qui a plus de voix que moi lol, va bientôt se mettre en colère lol.

    Posté par tangokoni, jeudi 23 septembre 2010 à 09:01 | | Répondre
  • en tout cas, ça commence à devenir long toute cette histoire !

    Posté par eelsoliver, jeudi 23 septembre 2010 à 14:22 | | Répondre
  • à eelsoliver

    Oui, j'en ai ras le bol, surtout que je pense que si je m'amusais à ne pas payer mon abonnement ils s'empresseraient de me retirer la ligne. Mais je suis dotée d'une patience divine lol; je n'ai mis que 30 minutes à poster mon dernier billet: La guerre des mondes version 1953.

    Posté par tangokoni, jeudi 23 septembre 2010 à 20:16 | | Répondre
Nouveau commentaire