mardi 22 mai 2012

DERSOU OUZALA

DO

 

L'été 1902, l'officier topographe Vladimir Arseniev, est envoyé avec son équipe dans la Taïga Sibérienne, pour y effectuer des relevés.

Il  va y faire une étrange et enrichissante rencontre, celle d'un indigène, Dersou Ouzala, qui va devenir leur guide. Cet homme, qui vit de la chasse, et connait les moindres recoins de la Taïga, va leur être d'une immense utilité, et va aussi devenir leur ami.

Une magnifique épopée, une magnifique amitié, une histoire vraie, un homme d'une humilité émouvante, qui sauvera la vie à ses amis, qui leur donnera tout de lui, jusqu'à sa vie.

Cette histoire, cette belle aventure, s'est réellement passée, c'était au début du siècle dernier, elle a été transcrite par Vladimir Arseniev lui-même en 1923, et mise à l'écran par Akira Kurosawa en 1975.

Je n'ai pas envie de vous en dire davantage, je gacherais la beauté de cette histoire, je vous offre juste quelques images, et je vous conseille fortement de découvrir ce film, qui m'a absolument fascinée.

Une amitié entre deux hommes de deux modes de vies différents, des croyances terrifiantes pour l'un et futiles pour l'autre, deux hommes si dissemblables, et qui eurent tant d'affinités.

DO (9)

Dersou Ouzala, le vrai personnage.

DO (16)

Dersou et son ami Vladimir.

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

DO (18)

DO (3)

snapshot20120522134946

snapshot20120522135028

DO (4)DO (2)

 

DO (11)

DO (13)

DO (7)

 

 

.

Posté par tarojiro à 13:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur DERSOU OUZALA

  • Ah ! le dernier Kurosawa que j'ai pas encore vu !
    Faut que je profite de ma BU avant qu'elle ne ferme pour l'été !

    [Papy] (c'est marrant ça tiens)

    Posté par Kaal, dimanche 27 mai 2012 à 18:46 | | Répondre
  • @ Kaal

    Et le seul que j'ai vu pour ma part Mais une merveille, une agréable surprise, à laquelle je m'attendais un peu quand même
    Je ne peux que te conseiller de le voir, c'est une bien belle aventure humaine.
    Merci de ton passage

    Posté par Tangokoni, dimanche 27 mai 2012 à 20:33 | | Répondre
  • C'est le seul que tu as vu ?
    Ne rate surtout pas les autres (les Sept Samouraïs restant mon préféré mais aussi Kagemusha et Yojimbo)
    Sinon dans un registre polar moderne, tu as Chien Enragé qui est sympa.


    [Coder] (celui là est pas mal, si seulement j'étais en vacances...)

    Posté par Kaal, lundi 28 mai 2012 à 11:22 | | Répondre
  • @ Kaal

    Ah oui, j'ai vu "Les sept samouraïs" lorsque j'étais enfant, mais je ne me souviens pas que cela m'avais plu; Je jetterai un oeil sur las autres films

    Posté par Tangokoni, lundi 28 mai 2012 à 12:23 | | Répondre
  • pas vu celui là mais tout film de Kurosawa m'intéresse

    Posté par alice in oliver, lundi 28 mai 2012 à 15:30 | | Répondre
  • @ Olivier

    Je sais que sa filmo est réputée, mais comme je le disais à Kaal, je n'en ai guère vu beaucoup
    Celui-ci devrait te plaire autant que les autres je pense.

    Posté par Tangokoni, lundi 28 mai 2012 à 18:06 | | Répondre
  • oui, faut voir !

    Posté par alice in oliver, lundi 28 mai 2012 à 23:54 | | Répondre
  • Un des Kurosawa que je n'ai pas vu, et maintenant j'en ai bougrement envie !

    Posté par MaxLaMenace_89, dimanche 3 juin 2012 à 16:24 | | Répondre
  • @ Max

    Alors je suis ravie, car tel est mon but, celui de donner envie de voir certains films qui m'ont plu et que certaines personnes ne connaissent pas
    Vous êtes déja trois sur ce film , je suis absolument certaine Max, qu'il va te plaire

    Posté par Tangokoni, dimanche 3 juin 2012 à 17:57 | | Répondre
  • Qu'on se le dise, Kurosawa n'a fait que des bons films, au pire et des chefs d'oeuvres, au mieux. Parmi ceux-ci cet excellentissime "Derzou Ousala" qui brille, comme souvent chez Kurosawa, par son humanisme.
    Il faut savoir que ce film est un film charnière dans la vie de Kurosawa puisque le bonhomme avait tenté de se suicider peu de temps avant que les studios russe proposent de financer un de ses films.
    Effectivement, Kurosawa n'avait pas digéré l'échec de son premier film en couleur, "Dodes'Kaden".
    On peu presque dire que sans les russes et "Derzou Ousala", Kurosawa n'aurait probablement jamais fait "Kagemusha" et "Ran".

    Pour le reste de sa filmo, si "Les 7 samourai" demeure, pour moi, son plus grand chef d'oeuvre, j'aime beaucoup, également, "La légende du grand judo", mais, avant tout ses chambara comme "Sanjuro" et "Yojimbo" ou des films plus shakespeariens comme "Le château de l'araignée".

    Mais, question film humaniste, après "Derzou Ousala", c'est avant tout et surtout "Barberousse" qui remporte la palme de la magnificence.

    Posté par Hara Kiri, mercredi 27 juin 2012 à 14:18 | | Répondre
  • @ HaraKiri

    Merci pour toutes ces informations Hara et justement ce Barberousse me tentait déja énormément, je vais essayer de le regarder, tu ne fais que me tenter un peu plus.

    Posté par Tangokoni, mercredi 27 juin 2012 à 19:43 | | Répondre
Nouveau commentaire